Adèle Blais

Adèle Blais par Sofia Villeneuve
Adèle Blais par Sofia Villeneuve

BIO ET APPROCHE

Adèle Blais naît en Montréal en 1976, mais passe son enfance à Sherbrooke. Élevée dans un quartier modeste où créativité, folie et monoparentalité se côtoient, elle apprend tôt à cultiver l’art de nourrir la singularité des êtres et des espaces. Le chaos vu comme une nécessaire invitation à demeurer vivant, elle apprend à jouer avec lui, dans ses œuvres comme dans sa vie. Artiste autodidacte, elle prend officiellement les pinceaux, il y a 15 ans et entame d’une façon plus assumée, une carrière d’artiste peintre collagiste.

Depuis, les expositions se cumulent à travers le monde. Ses tableaux, qu’un critique new-yorkais avait catégorisés de « Néo Pop Happy », ont domicile sur presque tous les continents de la planète et plusieurs de ses œuvres ont été utilisées sur les plateaux de téléséries québécoises, ainsi que dans des publicités et films américains.

« Le travail de mes personnages en est un de reconstruction, un rassemblement d’impressions, d’émotions évoquées, de souvenirs et d’inspirations. Il s’agit d’une juxtaposition de l’intérieur et de l’extérieur. Je cherche à représenter l’émotion telle que ressentie, puis, à la mettre en lien avec celle provoquée. Il y a donc constamment un désir de mettre en parallèle le monde de l’esthétisme apparent par les costumes, les frous-frous et les couleurs avec celui de la dimension profondément intime du personnage. Je m’installe pour peindre dans cet espace à la croisée de ces deux mondes, dans ce lieu où la tension entre les opposés devient possible. C’est de là que toute création peut émerger. »

adeleblais.com