C’était une belle soirée

Le stammtischaufromage.jpg

Mesdames et messieurs, et les autres, pour la première soirée Stammtisch de l’Atelier Auckland, nous avons servi un cock a leekie, qui est une soupe écossaise ancestrale au poulet et aux poireaux, que j’ai cuisiné avec une volaille qui avait couru dans un pré à quelques kilomètres d’ici. C’était ça le goût si particulier du bouillon et la tenue de la chair. Venaient ensuite des canapés aux fromages, créés du métissage d’une recette franc-comtoise avec les fromages respectueux de nos terroirs des Cantons de l’Est. Nous vous conseillons les produits de la Fromagerie Caitya. Encore merci pour le pied à l’étrier. C’est ma belle mère qui a cuisiné le boeuf à la bière, parce que même si mes carbonades d’européen ont toujours eu un vif succès, personne ne m’a jamais dit : Oh, ça goûte comme celui que faisait ma grand-mère! C’est très important pour moi, le matrimoine, et je pense qu’on gagnerait tous à prendre conscience, honorer, et faire quelque chose de notre matrimoine.
J’ai fait des légumes racines pour accompagner la viande, parce qu’on est au Canada et que le printemps est assez théorique, et pour le moins tardif, court, soudain et éruptif. Mais pour l’heure, il y a de la neige sur les parterres du jardin français et il a fallu déblayer les allées pour que les convives ne mouillent pas le bord de leurs kilts. Mon choix s’est porté sur trois purées arrangées : pommes de terre aux noix de Grenoble, choux-fleur aux noisettes et carottes au curcuma. Merci à IGA Cookshire qui a allégé le prix de mon panier.
Bien sur plus personne n’avaient faim depuis longtemps, mais toutefois, tout le monde a mangé ses desserts. C’était un classique de la cuisine écossaise, le shortbread, que j’ai patissé en cup, garnie pour l’une de l’appareil de la légendaire tarte au citron de ma mère, et pour l’autre, de sa non moins légendaire ganache que j’ai travaillé avec du gros sel.
Voilà pour les nourritures terrestres. Il y en a eu aussi des spiritueuses, et des spirituelles. Par exemple, monsieur Ross est venu avec sa cornemuse et a eu la gentillesse de jouer quelques mesures du Scotland the brave entre la poire et le fromage, pourrait-on dire !
Sylvain a fait pétiller les conversations et virevolter les assiettes les verres, en faisant claquer les plis de son kilt (Wallace). C’était un très beau moment !
Lors de ces soirées, il n’y a pas plus de 12 convives, comme un service de table, parce que c’est exactement le bon nombre pour réussir un voyage culinaire lors d’une rencontre humaine. Ça c’est l’esprit.
Art, art de la table et art de vivre.
L’évènement a lieu le premier samedi du mois, mais il reste 7 places pour celui du 5 mai, et 6 pour celui du 2 juin. Je suis bien content que ça marche, ce qui me permet d’annoncer que si vous êtes une douzaine qui souhaitez festoyer dans une galerie d’art avec vue, Sylvain et moi pouvons organiser votre soirée à la date de votre convenance.
À l’Atelier Auckland la belle saison a commencé, et nous la souhaitons radieuse !

 

Stammtisch du 7 avril

🏴󠁧󠁢󠁳󠁣󠁴󠁿 STAMMTISCH SANS BIFURCATION

Le stammtischsans bifurcation7avril

L’illustration 👉🏻  Prince Charles Edward Stuart in Edinburgh / William Brassey Hole, 1745.

Le thème 👉🏻 LE TARTAN DAY

C’est l’occasion de souligner l’apport des cultures écossaises à l’ensemble de l’humanité, et de relever les influences écossaises dans la cuisine traditionnelle du Québec. Venez faire la vie à l’Atelier Auckland, en kilt, en plaid, en jupe ou en robe,  mais sans pantalon.

La date 👉🏻 Samedi 7 avril à partir de 18 heures

🍽 Au menu 

  • Cock a leekie et canapés aux fromages
  • Boeuf à la bière d’une authentique québécoise de plus de 90 ans, purée de pommes de terre au noix de Grenoble, purée de choux-fleur aux noisettes, purée de carottes au curcuma
  • Shortbread en cup  à la ganache française au gros sel, ou à la façon des tartelettes au citron maison

Les fournisseurs : Boucherie Éric Vachon de Saint-Isidore, Fromagerie Caitya de Sawyweville, IGA de Cookshire

💵 Prix : 50 dollars (taxes et service inclus) 12 participants ⚠️ réservations obligatoires

🍷 Au bar 🍻

Vin, bière, jus de fruit, thé, café (consommations en sus)

Le trajet
Suivez CE LIEN  et vous arriverez dans le jardin.

L’éthique : ⚖️ Il est important de rappeler que l’Atelier Auckland est inclusif 👨‍👨‍👦 intergénérationel 👴🏻 et international 🌎 On y trouve des alliés de la diversité 🏳️‍🌈 N’hésitez pas à vous y sentir bien 🕊

#SavoirVivre #ArtDeVivre

 

CONCERT BAROQUE AU JARDIN

Concert.jpg

LE PROGRAMME
Leclair, Sonate en mi mineur
Blavet, Sonate en la mineur
Boismortier, Sonate en mi mineur
Boismortier, Sonate en la mineur

LES INTERPRÈTES
Lydia GASSE, violon
Anne-Marie LEBLANC, violoncelle
Marie-Michelle RABY, piano (clavecin)

LA MÉTÉO
En cas d’intempéries, le concert sera donné dans le loft de la galerie d’art de l’Atelier Auckland, et les musiciens joueront devant la perspective du jardin.

LES CHAISES
Il y a des chaises longues dans les allées et des couvertures sur les gazons, mais sentez-vous à l’aise de venir avec votre chaise, parce que c’est la première fois que nous organisons un concert dans le jardin, et que nous ne savons pas combien nous serons.

LA GALERIE, LE BISTRO, LA TERRASSE
La galerie, le bistro et la terrasse seront ouverts dès 13 heures, et Sylvie Pinsonneault, Sylvain Dodier et Luc Pallegoix vous y attendent pour commenter la visite de leurs oeuvres, ou vous renseigner sur d’éventuelles acquisitions.

LE PRIX
Le prix du concert, tout comme celui des consommations est à votre discrétion, mais plus vous donnez, plus vous nous donnez la chance de continuer.
Le prix des oeuvres d’art est indiqué sur chaque cartel, n’hésitez pas à poser toutes les questions.

LE TRAJET
Je rappelle que dans la locution Intelligence artificielle, le mot important est artificielle. En conséquence, si vous entrez 15, rue principale dans votre GPS pour vous rendre au concert baroque de l’Atelier Auckland, nous vous conseillons de terminer votre trajet de façon analogique et de stationnez près de cette pancarte dès que vous la verrez avec vos yeux, car contrairement à ce que vous dira votre appareil de localisation très sophistiqué, nous ne sommes pas situés au milieu des terres du voisin.
Alors, la tradition ça a du bon, sinon suivez CE lien et vous arriverez dans le jardin.

Nous vous attendons

L’ennui naquît un jour de l’uniformité.

À quelques jours de l’ouverture, il est important de rappeler que l’Atelier Auckland est inclusif 👨‍👨‍👦 intergénérationel 👴🏻 et international 🌎
On y trouve des alliés de la diversité 🏳️‍🌈
N’hésitez pas à vous y sentir bien 🕊

DIVERSITÉ.jpg

Vernissage : https://www.facebook.com/events/136440893569674/

Attention !

Attention

Les équipes de joyeux bénévoles se succèdent à l’ Atelier Auckland où les opérations s’enchainent à la vitesse de l’éclair au point qu’il est parfois difficile de se frayer un chemin entre les amoncellements d’oeuvres d’art, ou bien encore de reconnaitre les lieux tant ils se parent de nouveaux atours de jours en jours !
Les photos de Sylvie Pinsonneault sont en place au bas des murs du studio de la Résidence et attendent leur lévitation. C’est moins calme dans le grand studio très fraichement repeint, où les tableaux de l’exposition croisée de Chantal Bonneville  et de Catherine Landry on été déplacés probablement cent fois chacun avant de trouver l’équilibre thématique et chromatique, ainsi que la morphologie de l’accrochage. Mais il y fort à penser que nous y sommes… Avec Robert Peloquin, nous sommes au point sur les emplacement des grandes sculptures qui seront placées dans le jardin français, et ça avance bien pour la sélection des plus petites, mais le temps passe si vite ! À vrai dire, c’est dans le loft que ces messieurs sont en retard, parce que si de nombreuses petites mains s’affairent sur les photographies de Luc Pallegoix, elles n’en sont pas moins à Montréal, et de leur coté, les poèmes de Sylvain Dodier n’ont pas encore quitté la bibliothèque. Raphael Zweidler s’affaire plus loin, mais on s’assoira bientôt ensemble sur ses meubles à la lumière de ses lampes.
La vie d’artiste c’est pas ce qu’on croit ! Mais quand même, ce serait surprenant, et même un peu inquiétant, que nous soyons prêts deux semaines avant, non ?
Et vous, serez-vous prêts ?

EXPOSITION DU TEMPS DES FÊTES

🖼🌲 ➡︎ 🎁🎄
Jusqu’au 31 décembre 2016
Une oeuvre achetée à l’atelier
Un vrai sapin de Noël emporté
Tarifs réduits en vigueur jusqu’au 31 décembre 2016
VISITE SUR RENDEZ-VOUS. RÉSERVATIONS AU 819 574-7573

studio1

luc-pallegoix-et-le-tarif-des-fetes

LA RENTRÉE À AUCKLAND

Après la programmation estivale, débutait ce matin la nouvelle programmation de l’ Atelier Auckland composée d’événements ponctuels créatifs, parfois festifs, pour les enfants, pour les adultes ou pour la famille. Aujourd’hui nous accueillions d’adorables enfants du Centre jeunesse de l’Estrie et leurs éducateurs Frédéric et Maxime. Au menu de cette première journée : visite de l’exposition, atelier de création d’autoportrait sur iPad, pique-nique dans le jardin français, visite des sentiers pour la chasse aux framboises sauvages! Et ça se poursuit la semaine prochaine! Un projet réalisé en partenariat avec la Fondation du Centre Jeunesse de l’Estrie qui trouvera son aboutissement lors du Cocktail bénéfice de Noël, le 1er décembre.
Pour les prochaines semaines, la galerie, les jardins et les sentiers sont ouverts sur réservation seulement. Pour connaître nos prochains événements :
https://atelierauckland.com
https://www.facebook.com/CentreDArtEtDeNature/
http://www.fondationcje.com

LE WEEKEND DU 5 AOUT

Au programme du weekend, il y a la chaleur des marches champêtres ou la fraicheur des sentiers forestiers, les apéritifs  pic-niques dans le jardin français qui finissent sous la voie lactée, les visites guidées ou pas des deux salles d’expositions, et comme la résidence pour artiste n’est pas occupée cette semaine, il est possible de la visiter.

Bon weekend d’art et de nature  🌲🎨🖊🍷🍴🖼🌍🌳

LE WEEKEND DU 29 JUILLET

Au programme du weekend, les apéritifs se feront en présence de Sylvie Pinsonneault qui a souvent résidé à l’Atelier Auckland. La photo derrière elle a été prise dans les sentiers et a remporté le «May Editor’s Assignment» de la Revue Outdoor Photography.
À propos des sous-bois, les quatre-temps sont en fruits et le plateau pique-nique donne des forces aux marcheurs forestiers.
Les deux salles d’expositions seront ouvertes.

Bon weekend d’art et de nature  🌲🎨🖊🍷🍴🖼🌍🌳