Attention !

Attention

Les équipes de joyeux bénévoles se succèdent à l’ Atelier Auckland où les opérations s’enchainent à la vitesse de l’éclair au point qu’il est parfois difficile de se frayer un chemin entre les amoncellements d’oeuvres d’art, ou bien encore de reconnaitre les lieux tant ils se parent de nouveaux atours de jours en jours !
Les photos de Sylvie Pinsonneault sont en place au bas des murs du studio de la Résidence et attendent leur lévitation. C’est moins calme dans le grand studio très fraichement repeint, où les tableaux de l’exposition croisée de Chantal Bonneville  et de Catherine Landry on été déplacés probablement cent fois chacun avant de trouver l’équilibre thématique et chromatique, ainsi que la morphologie de l’accrochage. Mais il y fort à penser que nous y sommes… Avec Robert Peloquin, nous sommes au point sur les emplacement des grandes sculptures qui seront placées dans le jardin français, et ça avance bien pour la sélection des plus petites, mais le temps passe si vite ! À vrai dire, c’est dans le loft que ces messieurs sont en retard, parce que si de nombreuses petites mains s’affairent sur les photographies de Luc Pallegoix, elles n’en sont pas moins à Montréal, et de leur coté, les poèmes de Sylvain Dodier n’ont pas encore quitté la bibliothèque. Raphael Zweidler s’affaire plus loin, mais on s’assoira bientôt ensemble sur ses meubles à la lumière de ses lampes.
La vie d’artiste c’est pas ce qu’on croit ! Mais quand même, ce serait surprenant, et même un peu inquiétant, que nous soyons prêts deux semaines avant, non ?
Et vous, serez-vous prêts ?

EXPOSITION DU TEMPS DES FÊTES

🖼🌲 ➡︎ 🎁🎄
Jusqu’au 31 décembre 2016
Une oeuvre achetée à l’atelier
Un vrai sapin de Noël emporté
Tarifs réduits en vigueur jusqu’au 31 décembre 2016
VISITE SUR RENDEZ-VOUS. RÉSERVATIONS AU 819 574-7573

studio1

luc-pallegoix-et-le-tarif-des-fetes

LA RENTRÉE À AUCKLAND

Après la programmation estivale, débutait ce matin la nouvelle programmation de l’ Atelier Auckland composée d’événements ponctuels créatifs, parfois festifs, pour les enfants, pour les adultes ou pour la famille. Aujourd’hui nous accueillions d’adorables enfants du Centre jeunesse de l’Estrie et leurs éducateurs Frédéric et Maxime. Au menu de cette première journée : visite de l’exposition, atelier de création d’autoportrait sur iPad, pique-nique dans le jardin français, visite des sentiers pour la chasse aux framboises sauvages! Et ça se poursuit la semaine prochaine! Un projet réalisé en partenariat avec la Fondation du Centre Jeunesse de l’Estrie qui trouvera son aboutissement lors du Cocktail bénéfice de Noël, le 1er décembre.
Pour les prochaines semaines, la galerie, les jardins et les sentiers sont ouverts sur réservation seulement. Pour connaître nos prochains événements :
https://atelierauckland.com
https://www.facebook.com/CentreDArtEtDeNature/
http://www.fondationcje.com

LE WEEKEND DU 5 AOUT

Au programme du weekend, il y a la chaleur des marches champêtres ou la fraicheur des sentiers forestiers, les apéritifs  pic-niques dans le jardin français qui finissent sous la voie lactée, les visites guidées ou pas des deux salles d’expositions, et comme la résidence pour artiste n’est pas occupée cette semaine, il est possible de la visiter.

Bon weekend d’art et de nature  🌲🎨🖊🍷🍴🖼🌍🌳

LE WEEKEND DU 29 JUILLET

Au programme du weekend, les apéritifs se feront en présence de Sylvie Pinsonneault qui a souvent résidé à l’Atelier Auckland. La photo derrière elle a été prise dans les sentiers et a remporté le «May Editor’s Assignment» de la Revue Outdoor Photography.
À propos des sous-bois, les quatre-temps sont en fruits et le plateau pique-nique donne des forces aux marcheurs forestiers.
Les deux salles d’expositions seront ouvertes.

Bon weekend d’art et de nature  🌲🎨🖊🍷🍴🖼🌍🌳

 

L’OUVERTURE 2016

Venue de Trois-Rivières pour l’ouverture de l’Atelier Auckland, notre amie, la photographe Francine Turcotte a posé sur la fête son regard tendre. Voici quelques doux moments de cette sublime journée. Merci Francine. Doux souvenirs épars…

Pour découvrir le travail de Francine cliquez ici